Qui sommes-nous?

Le Groupe d’action trans de l’Université de Montréal, GATUM, est un regroupement pour les personnes trans du campus de l’UdeM.

Nous militons pour la reconnaissance des droits des personnes trans sur le campus de l’Université de Montréal, notamment pour l’accès aux toilettes et la reconnaissance des identités trans. Nous tenons des rencontres exécutives une fois par mois pendant la session pour prendre des décisions face aux enjeux trans et planifier activités et actions. De plus, nous organisons parfois des activités sociales, afin de créer des opportunités sécuritaires de socialisations et un esprit de communauté. Nous offrons un service de mentorat qui permet aux trans ou aux gens en questionnement d’obtenir des informations et de l’écoute, en rencontrant des gens vivant les mêmes réalités qu’eux.

Bien que la plupart des membres actuel-le-s soient des étudiant-e-s de l’Université de Montréal (au sens strict), les employé-e-s et les personnes associées aux écoles affiliées (HEC et Polytechnique) sont bienvenu-e-s, et nous voulons aussi défendre leurs droits!

Le Groupe d’action trans est mixte. Les allié-e-s cis sont bienvenu-e-s! Cependant, comme nous cherchons à ce que nos rencontres se tiennent dans un espace sécuritaire, il est attendu que les personnes impliquée soient déjà raisonnablement au courant des enjeux trans. nos rencontres ne servent pas à éduquer nos allié-e-s, il y a d’autres occasions pour ça! Acceptez que vous soyez cis et reconnaissez vos privilèges — ce n’est pas une insulte ni une attaque. Après tout, c’est notre cause.

Règles de l’espace sécuritaire

  • Ce qui se passe pendant les rencontres reste dans les rencontres. Surtout, ne jamais révéler à d’autres l’identité trans d’une personne sans son autorisation.
  • Pas de racisme, de sexisme, d’homophobie, de capacitisme, etc. (Et évidemment, pas de transphobie 😉 )
  • Ne pas présumer les pronoms d’usage (il, elle, formules neutres, etc.) de quelqu’un. Nous faisons un tour des noms et des pronoms préférés au début des rencontres.
  • Pas de questions trop intimes ou personnelles, par exemple sur le corps ou l’ancien nom d’une personne trans. Janet Mock montre très bien ce que ces questions peuvent faire!
  • Les rencontres du groupe ne servent pas à faire de l’éducation aux personnes cis. Pour ça, contactez-nous, lisez notre documentation, venez à nos kiosque, etc. Il y a tout plein de bons contextes, et nous sommes très ouverts à faire de l’éducation — seulement, pas pendant les rencontres.

Pour toutes vos questions, contactez notre équipe à l’adresse courriel trans.umontreal@gmail.com.

Mis à jour le 13 Juillet 2016.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s